emptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyemptyempty
  • Un mois chez les damnés, Préface de Jean-Charles Harvey, Montréal, Le Petit Journal,
    1955.
  • Le journalisme mène à tout, en collaboration avec Arthur Prévost, Montréal, Éditions du
    Saint-Laurent, 1960.
  • Un prêtre et son péché, Montréal, Éditions de l’Homme. 1961.
  • A priest and his sin, Philadelphie (USA), Pyramide Publishing, 196l.
  • Toges, bistouris et soutane, en collaboration, Éditions de l’Homme, 1962.
  • La rage des goof balls, Les Éditions de l’Homme, 1962.
  • Pourquoi et comment cesser de fumer, Montréal, Éditions de l’Homme, 1964.
  • Montréalités, Éditions de l’Homme 1965.
  • Cent ans déjà, Éditions de l’Homme/Éditions Radio-Canada, 1968.
  • Les greffes du coeur, en collaboration, Montréal, Éditions de l’Homme/Éditions Radio-
    Canada, 1968.
  • Prague, l’été des tanks, en collaboration, Éditions de l’Homme, 1968.
  • J’aime encore mieux le jus de betterave, Montréal, Éditions de l’Homme, 1969; réédité
    sous le titre Des Barbelés dans ma mémoire, Montréal, Éditions Stanké, 1981;
    Montréal. Éditions Stanké, collection Québec 10/10, 1988; Paris, L’Archipel, 2004.
  • So much to forget, Agincourt, Gage Publishing, 1977.
  • Ce combat qui n’en finit plus..., Essai sur la vie et l’oeuvre du Dr Armand Frappier., en
    collaboration avec Jean-Louis Morgan. Montréal, Éditions de l’Homme, 1970.
  • Guide des vacances inusitées, Montréal, Éditions La Presse, 1974.
  • Pax, lutte à finir avec la pègre, en collaboration avec Jean-Louis Morgan, Montréal,
    Éditions La Presse, 1972.
  • Rampa, imposteur ou initié ? Montréal, Éditions La Presse, 1980.
  • Pierre Elliott Trudeau – Portrait intime, Éditions Stanké. 1977.
  • Le livre des livres, Montréal, Éditions Stanké, 1988.
  • Lituanie – L’indépendance en pleurs ou en fleurs, Montréal, Éditions Stanké, 1990.
  • Vive la liberté ! Montréal, Éditions Stanké, 1992.
  • Guide pratique des Montréal de France, Montréal, en collaboration avec Jean-Marie
    Bioteau, Éditions Stanké, 1992.
  • Occasions de bonheur, Montréal Éditions Stanké, 1993; Nouvelle édition augmentée,
    Montréal, Éditions Hurtubise H.M.H, 2008.
  • Je parle plus mieux française que vous et j’te merde, Montréal, Éditions Stanké, 1995.
  • Livre – S, qu’importe le livre pourvu qu’on ait l’ivresse, Aoste (Italie) Éditions Misumeci,
    1996; Montréal, Éditions Stanké, 1997.
  • Le renard apprivoisé, Montréal, Éditions Stanké, 1997.
  • Mon chien avait un z’an, Montréal, Éditions Stanké, 1998; réédité sous le titre Y a-t-il
    une vie après la guerre ? Paris, L’Archipel, 2005.
  • Petit manuel du parfait entarteur, en collaboration avec Daniel Pinard, Montréal, Éditions
    Stanké, 1999.
  • Contes à régler avec le temps, Montréal, Éditions Alexandre Stanké, 1999.
  • Malheureusement, c’est tout le temps que nous avons, Éditions de l’Homme, 2007.
  • Le français a changé ma vie, Les Éditions Michel Brûlé, 2009.
  • Ceci n’est pas un roman, c’est ma vie,Les Éditions Michel Brûlé, 2010.
  • Proverbes et citations qui font du bien, Les Éditions Michel Brûlé, 2010.
  • Complètement livre, Les Éditions de l’Homme, 2011.
  • Romans des bois, Les Éditions de l’Homme, 2011.
  • Le tueur, confessions d'un ex-tueur à gages, Montréal, Éditions au Carré, 2004.
  • Le renard apprivoisé (réédition), Robert Soulières, éditeur, 2013.
  • La Politique ? Vous voulez rire ?, Montréal, Del Busso, 2012.